Action

Accès au marché

Partager

Marchés solidaires sur le parvis des stations de métro de Montréal : Phase II

But du projet
Améliorer l’accès physique et économique à des aliments sains, locaux et à juste prix à
travers un dispositif de mise en marché viable financièrement et ancré dans les
communauté

Organisation porteur
Marchés publics de Montréal

Offrir des aliments sains, locaux, à juste prix à travers le modèle de l’économie sociale comporte plusieurs défis. Ces défis sont d’autant plus importants si l’on vise des clientèles plus démunis dans des secteurs mal desservis par des aliments frais.


Les stations de métro, lieux de transit très fréquentés, semblent toutefois démontrés un potentiel intéressant lorsqu’on y implante une offre de qualité.


Offrant des produits sains et majoritairement locaux, les marchés solidaires sont opérés par des organismes sans but lucratif qui recherchent un juste prix de leurs produits par un équilibre entre le montant offert à l’agriculteur, le montant nécessaire à la logistique du marché et le prix de vente offert aux consommateurs.


Les marchés solidaires viennent améliorer l’offre de produits frais, locaux et abordables au sein des quartiers montréalais, particulièrement dans les quartiers plus démunis tant au niveau de l’offre alimentaire qu’au niveau socio-économique.
L’idée d’implanter des marchés solidaires aux abords des stations de métro de Montréal s’inspire des initiatives portés au cours des dernières années par le Marché solidaire Frontenac et le Marché Ahuntsic-Cartierville, membres des Marchés Publics
de Montréal (MPM). Ces modèles innovants, issus de mobilisation communautaire et citoyenne, ont permis d’améliorer l’accès à des fruits et légumes frais aux citoyens de leur quartier respectif.


Coordonné par les Marchés Publics de Montréal, le projet d’implantation de marchés solidaires aux abords des stations de métro fut inscrit au sein du premier plan d’action régional du système alimentaire équitable et durable de la collectivité
montréalaise (SAM 2025). Un projet de consolidation fut réalisé à Frontenac et à Sauvé et une implantation fut réalisée à Cadillac.