Actualité

Empreinte écologique

Partager

Rapport du BAPE sur la gestion des résidus ultimes
Des recommandations entendues

par

LE BAPE a publié le 25 janvier 2022 son rapport sur l'état des lieux et la gestion des résidus ultimes. 

Ce rapport de plus de 600 pages met de l'avant non seulement les principales préoccupations et opinions des participants, mais aussi 11 orientations stratégiques pour guider le gouvernement. 
Ces orientations mettent notamment de l'avant : l'économie circulaire comme modèle prioritaire; la nécessaire révision de nos modes de consommation; l'écofiscalité comme levier d'action central; l'information et la sensibilisation et l'accessibilités des données et la transparence. 
 
Le bilan de la gestion des matières résiduelles réalisé par le BAPE dans le cadre de cet exercice expose de piètres résultats, entre autres avec une régression de la performance du Québec depuis 2015 pour chacun des objectifs du Plan d'action 2011-2015 de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles. Seul le taux de recyclage de la matière organique a augmenté de 2% pour atteindre 27% en 2018, un chiffre bien en deçà de l'objectif de 60% fixé pour 2015. De plus, la quantité moyenne de matière résiduelle éliminée par habitant au Québec se situait à 724 kg/hab., soit une quantité 38% supérieur à l'objectif de 525 kg/hab. établi pour 2023. 


Notons que le rapport du BAPE fait mention de certaines recommandations issues du mémoire du Conseil SAM 
  • Bannir les articles à usage unique et développer des alternatives réutilisables en amont;
  • Que les résidus organiques soient clairement écartés de la définition de « résidu ultime » puisqu’il est possible de les réduire à la source ou de les valoriser;
  • Bannir la matière organique des lieux d’enfouissement techniques.

Pour rappel, le Conseil SAM et ses partenaires travaillent pour la réduction de l'empreinte écologique de notre système alimentaire, notamment en appuyant des projets et initiatives qui contribuent à la réduction du gaspillage alimentaire et des matières résiduelles en alimentation.

Par exemple : 

Découvrez les autres projets inscrits au Plan d'action intégré 2020-2022 du Conseil SAM qui visent à réduire le gaspillage alimentaire et les matières résiduelles du SAM
Consultez le rapport du BAPE, les faits saillants et le rapport en oeil clin d'oeil pour explorer en détails les résultats de cette audience publique.