Actualité

Maillage régional

Partager

Dans le monde

Milan : leader dans la lutte contre les pertes et le gaspillage alimentaires

par

En quelques mots...

Depuis l'Expo 2015 et la signature du Pacte international , la ville de Milan est très active dans sa réflexion sur les systèmes alimentaires et les politiques alimentaires urbaines.

La réduction des pertes et du gaspillage alimentaires est au centre des orientations et des objectifs municipaux.

Le Pacte de politique alimentaire urbaine de Milan a été signé par 130 maires de villes du monde entier. Le pacte mise entre autres, sur la collaboration étroite et le partage des bonnes pratiques entre les villes.

En Septembre 2016, une nouvelle loi italienne est entrée en vigueur pour contrer le gaspillage alimentaire. En allégeant certaines réglementations, cette loi mise sur la mise en place d'incitatifs qui encouragent le don d'aliments par les compagnies. L'objectif italien est 1M de tonnes de produits alimentaires revalorisés et redistribués.

 

Il est estimé que près de 88M de tonnes d'aliments sont gaspillées annuellement sur le continent européen (coût estimé 143G d'euro).

Il est estimé que le gaspillage s'élève à plus de de 50%en Europe (maison, supermarchés, restaurants et tout au long de la chaîne alimentaire) alors que près de 16 M de Européens dépendent du don alimentaire.

 

Anna Scavuzzo, vice-maire de la ville de Milan stipule : « l'enjeu du gaspillage alimentaire fait partie importante des politiques publiques de la ville. Le rôle de la ville est d'agir comme facilitateur entre ceux qui travaillent sur le gaspillage et les pertes alimentaires et les personnes dans le besoin ».

 

(Traduction libre des principaux messages de l'article de Simone d'Antonio paru dans le Guardian le 16 octobre 2016)