Action

Approvisionnement des institutions publiques

Partager

LES ÉCOLES PRENNENT RACINE ! est un projet à deux volets porté par Équiterre qui s'inscrit dans l'objectif 3 « Approvisionnement institutionnel » du Plan d'action SAM 2014-2016:

« Développer et consolider une offre alimentaire en institutions publiques :

  •  Développer une stratégie régionale 2025 identifiant les besoins spécifiques dans les institutions publiques (milieux : de la santé, éducatif, municipal)
  • Projets pilotes - approvisionnement en institutions publiques (développement d’une boîte à outils) »

Développé avec les partenaires du SAM, ce projet contribue à l’objectif régional en faisant la promotion des aliments locaux auprès des jeunes et de leurs familles dans les milieux scolaires et le réseau de la petite enfance.Ce projet utilise les aliments locaux pour mettre en relation directe des établissements avec des producteurs locaux, et permet d'outiller les intervenants des milieux scolaires et du réseau de la petite enfance.

Le volet 2 de ce projet se concentre sur:

Des ateliers culinaires pour promouvoir les aliments locaux auprès des jeunes et de leur famille en milieu institutionnel à Montréal seront développés et déployés.

L’intention est d’outiller ces intervenants scolaires pour les soutenir dans l’animation d’ateliers culinaires et pour qu’ils intègrent davantage d’aliments sains et locaux. À des fins éducatives, les enfants sont invités dans ces ateliers à, entre autres, laver, parer et couper des fruits et des légumes frais pour la réalisation de recettes nutritives, contrairement au recours de plus en plus fréquent à des aliments transformés (précoupés et prélavés) par les services et concessions alimentaires.

L’approvisionnement direct par des producteurs locaux de fruits et légumes, ingrédients des ateliers culinaires, est central à ce volet.

Ainsi, par la création de liens directs, ces activités peuvent facilement intégrer des produits maraîchers locaux et créer ainsi des occasions d’affaires concrètes pour des producteurs de la région.

Par la réalisation de ce projet-pilote avec quelques milieux identifiés, il sera possible de développer des outils, de les évaluer et de les bonifier, afin de pouvoir les étendre à tous les établissements scolaires montréalais (et même québécois). Une démarche sera entreprise avec le regroupement des centres de la petite enfance de l’Île de Montréal (RCPEÎM) afin d’explorer la meilleure formule à développer dans les centres de la petite enfance (CPE). Des outils seront ainsi développés de façon à être disponibles et adaptables pour ces milieux.